amap du ruthénois

Accueil » AMAP Yaourt : AMAP de Beauregard – ferme bèle & bio

AMAP Yaourt : AMAP de Beauregard – ferme bèle & bio

Les producteurs : Emmanuel Valayé et Simon Mesmin, Beauregard, 12120 Arvieu,  06 32 71 80 16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Historique

1974 : Les parents d’Emmanuel, Jacques et Jeanne, arrivent sur la ferme de mes grands parents, 22,6 ha avec des vaches et des brebis

1977: Livraison du lait à Roquefort (Maria Grimal) , les animaux à la coopérative Unicor

2002: Emmanuel reprends la ferme familiale qui compte 25 ha, avec comme clients Roquefort Société et  la coopérative Unicor pour la viande

2004: Expérimentation de l’agriculture biologique(AB). Suppression progressive de l’usage d’engrais chimiques et désherbants

2008: Conversion officielle de la ferme à l’agriculture biologique. Démarrage du projet de fromagerie, formations et rencontres,…

2010: La ferme est certifiée conforme à l’AB  par ECOCERT

2014: Livraison du lait à la Bergerie de Lozère et démarrage de la vente de yaourts et fromages

2017 : Simon arrive à la ferme comme salarié

 

La ferme est située en Aveyron, sur la commune d’Arvieu à proximité de Caplongue et des lacs du Lévezou. Cette zone est connue pour son dynamisme associatif et sa capacité d’innovations. Echanger, partager, réfléchir, expérimenter sont le leitmotiv des habitants de ce territoire. Située en zone montagne, entre 680 et 740 m d’altitude, sur des terrains de type ségala, son paysage est constitué de prairies, de bois, forêts, haies multi-espèces présentant un intérêt agro-écologique certain.

 

  brebis paturage octobre 2011 07

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mot des producteurs :

Pourquoi être un éleveur bio au sein d’une AMAP?

  • Pour pérenniser la ferme
  • Pour relocaliser des savoir faire et la production
  • Mettre le formation d’ingénieur d’Emmanuel au service de produits de qualité
  • Pour proposer une traçabilité plus forte
  • Pour valoriser le travail de qualité réalisé
  • Pour avoir une relation directe avec des consommateurs engagés
  • Pour le concept AMAP  qui construit sur une relation privilégié entre producteur et amapiens

 

brebis paysageDSCF575685

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu’en disent les AMAPIENS

  • Une belle façon de déguster du lait de brebis
  • Un goût doux, apprécié par les plus petits aux plus grands
  • Un produit savoureux de qualité qu’on peut déguster avec de la confiture maison
  • C’est trop bon !
  • Un yaourt au top et un producteur engagé dans le respect de ses animaux et son environnement

 

 En pratique:

Une production qui démarre début novembre jusqu’à fin juin; avec une livraison hebdomadaire le vendredi de 17h00 à 19h00

Un engagement contractuel

yaourts-de-brebis-bio-de-la-ferme-bêlebio

Deux formats de pots en verre réutilisables, 370 et 750 gr       

 

Pour plus d’info sur les contrats yaourts : amapduruthenois@gmail.com

Plus d’info sur la ferme Bèle & bio : https://www.ferme-bele-bio.fr/

 


2 commentaires

  1. BERTHOLOM dit :

    Les yaourt on l’aire très bon continuez comme vous êtes bisous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

C’EST QUOI UNE AMAP ?

Les amapiens adhérents créent un comité de pilotage en charge du fonctionnement de l’Amap.
Ce comité a pour fonction :
* assurer le lien avec le paysan,
* rechercher et tenir la liste des adhérents,
* assurer les distributions avec le paysan,
* organiser des rencontres au jardin, etc…

En début de saison, les amapiens décident avec le paysan de la prochaine production. Ils définissent la périodicité et le lieu des distributions. Le prix est calculé et fixé par le paysan, prenant en compte les coûts d’exploitation et sa juste rémunération.

Grâce aux rencontres, aux visites à la ferme, aux discussions et échanges conviviaux ; se met en place une relation de confiance et de partage qui est le coeur même de ce partenariat.

 

%d blogueurs aiment cette page :